1. Bibliothèques
  2. FR
  3. Actualités

Deux nouveaux ouvrages disponibles dans la Digithèque des Editions

Publié le 28 février 2020 Mis à jour le 12 juin 2020

Les ouvrages suivants viennent compléter la liste des publications "Problèmes d'Histoire des Religions" et "Sextant" déjà en ligne dans la Digithèque des Editions :

Résumé

Ce volume des Problèmes d’histoire des religions est dédié au Professeur Alain Dierkens, médiéviste spécialisé dans l’étude du religieux et directeur de la collection de 1991 à 2012. 
À la fois historien, historien de l’art et archéologue, Alain Dierkens a laissé une marque indélébile sur plusieurs générations d’étudiants. Par ses cours très vivants, il leur a fait découvrir et aimer le Moyen Âge autrement.  Il a aussi noué des liens profonds et durables avec de nombreux chercheurs, de son domaine et d’autres disciplines à l’Université libre de Bruxelles et dans d’autres universités belges, mais également en France, en Allemagne, en Italie et dans beaucoup d’autres pays européens. 

Des saints et des martyrs n’est pas un liber amicorum traditionnel. Loin de viser l’exhaustivité au détriment de la cohérence, il propose des points de vue à la fois différents et complémentaires sur un ensemble de thèmes qui traversent la bibliographie d’Alain Dierkens. Des collègues de Bruxelles et d’ailleurs y reprennent des thèmes chers à ce dernier, pour les décliner dans des travaux inédits et originaux. Ce volume s’inscrit pleinement dans le sillage de la collection qui aborde le fait religieux dans une perspective
à la fois diachronique et comparatiste. Les différentes contributions dépassent dès lors le cadre strict du Moyen Âge pour se pencher sur les périodes allant de l’Antiquité tardive à l’époque contemporaine. 
 


Résumé
 
En septembre 2015, un nouvel acteur est apparu sur la scène des études de genre : STRIGES. Cette structure de recherche interdisciplinaire sur le genre, l’égalité et la sexualité constitue une des équipes fondatrices de la Maison des Sciences Humaines de l’ULB. En échappant aux divisions facultaires et disciplinaires, Striges permet aux architectes de collaborer avec des historiens et des juristes, aux psychologues de travailler avec des linguistes ou des anthropologues, aux sociologues de côtoyer des économistes et des philosophes. 
Ce numéro de Sextant souhaite faire connaître la vivacité et la diversité du travail mené à Striges en balayant un large éventail de questions et de disciplines. Il permet aussi à nombre de doctorant.e.s et postdoctorant.e.s de faire connaître leurs recherches. Par l’inclusion de plusieurs hommages à des collègues et à des personnalités récemment décédées, il inscrit Striges dans une lignée et revendique un héritage qui rend possible le travail actuel.

Liens :