1. Bibliothèques
  2. FR
  3. Trouver des documents
  4. La Digithèque
  5. Jules Bordet

Du retour à Bruxelles à la fin de la guerre (1902-1919)

L’Institut Pasteur du Brabant - l’enseignement à l’ULB

La Province du Brabant crée en 1900 l’Institut antirabique et bactériologique et en confie la direction à Jules Bordet qui choisit de le nommer, avec l’autorisation de Madame Pasteur, « Institut Pasteur du Brabant » lors de son inauguration, le 1er juillet 1901.

En 1906, Jules Bordet et son beau-frère Octave Gengou identifient le bacille de la coqueluche.

En 1907, Jules Bordet est nommé professeur à l’ULB. Il y enseigne l’hygiène, la prophylaxie des maladies transmissibles, la bactériologie, la parasitologie, l’épidémiologie, la pathologie des états infectieux et l’immunologie, jusqu’en 1935. En parallèle, il poursuit ses recherches dans le domaine de l’immunité et s’intéresse également à la coagulation du sang.
Trypanosomes et lymphocytes Pérez-Morga
Trypanosomes et lymphocytes
Laboratoire de parasitologie moléculaire, ULB (© Dr. Pérez-Morga)

 
Durant la première guerre mondiale, l’ULB ferme et les activités de recherche sont à l’arrêt1. Jules Bordet, resté en zone occupée, correspond encore avec des collègues français et américains qui expriment leur admiration pour ses travaux scientifiques. Il met à profit cette période pour rédiger le « Traité de l’immunité dans les maladies infectieuses » (Consulter cet ouvrage ?), une somme de connaissances sur l’immunité, publié chez Masson en 1920.

1. Des informations supplémentaires à propos l'ULB durant la guerre 1914-1918 ? Consultez le blog 1914 ULB 1918